La prévoyance pour les résidents français

Réaliser un diagnostic de prévoyance patrimoniale permet de quantifier les différents « besoins prévoyance » en fonction de votre situation personnelle et familiale (âge, composition du foyer, régime matrimonial…), de votre situation professionnelle (garanties servies par votre régime obligatoire de prévoyance selon votre statut salarié ou TNS, existence ou non de solutions collectives mises en place dans le cadre de l’entreprise…) et de vos actifs patrimoniaux (composition, montant et nature des actifs détenus, capacité d’épargne…).

Cette approche, nécessaire à chaque étape de la vie, a pour objectif de sécuriser grâce à des garanties adaptées, les membres de votre famille et leurs projets quels que soient les aléas de la vie.

Commerçants, artisans, professions libérales, gérants majoritaires sont très peu protégés par leur régime de base obligatoire ; la mise en place de solutions individuelles de prévoyance est donc indispensable. Ces contrats bénéficient d’un cadre fiscal privilégié : exonération de droit de mutation et déductibilité loi Madelin.

 

Il existe principalement deux formules de contrats d'assurance prévoyance :
  • les contrats « temporaire décès »
  • les contrats « vie entière »

 

Les contrats "temporaire décès"

Il s'agit de la formule de contrat d'assurance décès la plus connue et la plus vendue. Comme son nom l'indique, ce type de contrat de prévoyance a pour objectif la couverture temporaire du risque.
Dans ces contrats, le souscripteur ne peut donc en aucun cas récupérer le montant des primes versées, ce que l'on appelle communément des contrats à fonds perdus.

 
Le souscripteur détermine lui-même à la souscription les garanties qu'il souhaite souscrire, ainsi que leur montant. Les prestations sont versées sous forme de capital ou de rentes (rente de conjoint, rente éducation, rente d’invalidité…).
Traditionnellement, ces contrats couvrent les risques : 

  • d'incapacité temporaire de travail,
  • d'invalidité permanente totale (taux d'invalidité minimum de 66%),
  • de perte d’autonomie totale et irréversible (invalidité à 100%),
  • de décès toutes causes (maladie ou accident)

 
L'effet de levier est important; la prime payée par l'assuré est faible par rapport au(x) montant(s) de garantie(s) souscrit(s).


Les contrats "vie entière "

A l'inverse des contrats « temporaire décès » à durée annuelle, le contrat d'assurance décès « Vie Entière » fournit une garantie viagère à l'assuré.
Leur intérêt est double :

  • l'assuré est certain qu'un capital sera versé à ses bénéficiaires lors de son décès, la garantie étant viagère. Il n'existe donc pas d'âge maximum pour bénéficier des garanties.
  • le contrat vie entière est un contrat rachetable à tout moment, de manière partielle ou totale.

Prévoyance pour les résidents français

Optimisez votre couverture en prévoyance : 

 

Contactez-nous